• VOTEZPOURLEMPLOI.FR

  • prenez la parole


Votez pour l’emploi !


La croissance c'est nous, salariés, artisans, entrepreneurs qui la construisons ensemble, au quotidien.  Notre avenir nous appartient. N’attendons pas que les politiques passent à l’action. C’est à nous de jouer ! C’est à vous de jouer !

Et vous, que feriez-vous pour booster l’emploi ?


champs obligatoires

quelques chiffres

3464400 DEMANDEURS D'EMPLOI
3400000 ENTREPRISES
550000 NOUVELLES ENTREPRISES CREES PAR AN

video


Vos propositions


Réformer les systèmes d’évaluation pour

Réformer les systèmes d’évaluation pour vraiment prendre en compte les aptitudes et les potentiels de chaque être humain.
Pour que chacun puisse trouver sa place en société, avec un emploi qui corresponde, au plus que faire se peux, à ses aspirations et ses potentiels.
Cela nécessiterai de répertorier l’ensemble des compétences en des questionnaires qui permettraient d’évaluer une personne, de donner les points forts, donner des axes d’amélioration, et ainsi proposer des formations réellement utiles pour trouver un emploi où, pendant un entretien, le chercheur d’emploi « saura vendre ses compétences » car il/elle parlera avec le coeur …
Cela sera aussi appréciable pour les entreprises car le rendement d’une personne est primordial. Au plus on aime ce que l’on fait, au plus compétitif l’on est.

Dans un autre plan, je réformerai le système d’actionnariat et patronal pour que les salariés soient justement récompensés par rapport à la valeur financière qu’ils apportent à l’entreprise chaque mois …..

Je n’aurais pas peur d’entamer des réformes dont l’objectif serait que notre société soit « meilleure », à tous les niveaux que l’on pourrait imaginer.

AmiDARK

Former des agents gardiens

Former des agents gardiens de l’écologie responsable parcs jardins et alentours zones fragilisées éducation citoyenneté

tigresse5

Bonjour Beaucoup de femmes mères

Bonjour
Beaucoup de femmes mères de nos jours sont sans emploi parce que travailler selon leurs horaires n’est pas possible ni pour elles ni pour les employeurs. Et ça parce que le marché de l’emploi fait que l’offre est inférieure à la demande et que les employeurs peuvent trouver facilement un employé. Mais si les employeurs avaient l’opportunité d’embaucher des mères ou pères au foyer à temps partiel avec des charges quasiment nulles, je pense qu’il y aura moins de personnes sans emploi et des employeurs satisfaits.

Farid217

Favoriser la mobilité.Pourquoi des employeurs

Favoriser la mobilité.
Pourquoi des employeurs ont-ils autant de mal à recruter (si, si, j’en côtoie régulièrement !) alors que le taux de chômage national reste à près de 10% ?

Il y a des zones en France qui créent de l’emploi et cherchent désespérément des candidats (voir par exemple le choletais et le nord-Vendée, avec un chômage inférieur à 7%).
Une des solutions (en plus de la problématique de la formation initiale et continue) serait de favoriser la mobilité : imaginer des solutions de facilitation, pour faire découvrir les propositions d’emplois disponibles sur un bassin donné, en aidant les personnes en recherche de travail d’un bassin moins favorisé à trouver des solutions de déplacement, d’hébergement, d’insertion sociale (quitte à financer des solutions transitoires, le temps de la période d’essai et de l’adaptation au nouveau cadre de vie).

Il y a réellement en France du travail non-pourvu, ne requérant pas forcément des compétences très pointues.
A l’heure où on se réjouit de la réussite d’Erasmus, programme fondé il y a 30 ans pour favoriser la mobilité des étudiants européens, pourquoi ne pas créer un « Erasmus français de la mobilité des salariés » ?

JClaude

Pour booster l’emploi, il faut

Pour booster l’emploi, il faut booster les entreprises et libérer le travail.
Supprimer les casses têtes pour les entreprises :
-Contrat de génération -> ne sert à rien
-Contrat égalité Homme-Femme -> démagogique
-Pénibilité -> usine à gaz à fabriquer des chômeurs
Modifier en dur les taux de cotisations et arrêter les allègements Fillon, CICE qui sont des produits de marketing politique
Que l’Education Nationale s’adapte et forme en fonction des besoins du marché du travail, dans les lieux et les spécialités demandées. Etablir des partenariats avec l’industrie et le tertiaire.
Supprimer les numérus clausus de la totalité des formations et professions
Orientation des étudiants post-bac en fonction de leurs dossiers et évaluations. Supprimer l’arbitrage par tirage au sort. Développer les filières de formation répondant au marché, réduire les autres.
Ne plus indemniser les chômeurs au delà de leurs droits qui s’inscrivent dans des formations pour les prolonger. Réduire les durées d’indemnisation. Stop aux fainéants.
Supprimer le système de la CSP appliqué dans les situation de licenciement économique. De nombreux exemple montrent que les personnes préfèrent rester 6 mois au chômage pour toucher leur chèque. Simplifions pour un système unique et identique pour tous les cas de figure.
Réduire fortement les indemnités prud’homales. Les entreprises ne sont pas responsables de tous les préjudices subit par l’ancien salarié et de ses difficultés à retrouver un emploi du fait du chômage de masse.
Suppression de l’indemnité de précarité des intérims et CDD qui font obstacles à l’acceptation d’un CDI au même taux horaire
Allonger le délai de carence de Pole emploi. Les intérimaires s’y inscrivent pour partir en vacances alors que les CP leurs étaient déjà payés
Stopper la prime de Noël des chômeurs. Beaucoup de salariés n’en n’ont pas et envient les chômeurs.
Simplification réelle du code du travail et de la fiche de paie (1 seul taux de CSG, déductible).
Suppression de la Directive sur les travailleurs détachés, ou la rendre facultative pour chacun des pays de l’UE.
Augmentation de la TVA et abaissement des charges des entreprises.
Suppression de la dernière réforme de la formation qui spolie les entreprises et les prive de moyens financiers pour former leur personnel
Rendre non obligatoire les entretiens professionnels, ne pas obliger les entreprises à former et à augmenter les salaires de leurs salariés. Stop à la bureaucratie, l’Etat doit s’occuper …de la fonction publique uniquement.
Agréer davantage de nounous et de crèches pour permettre aux personnes d’accéder ou conserver leur emploi
Arrêter le paritarisme : Pole Emploi, etc… C’est l’état qui doit (mieux) gérer comme cela se fait à l’étranger
Révision du statut de fonctionnaire. Tout fonctionnaire doit pouvoir être sanctionné pour faute, et même licencié sur les mêmes critères que dans le privé. Le statut de fonctionnaire ne se justifie d’ailleurs que dans 5% des cas (magistrature, armée)
Retraites calculées à l’identique pour tous, aux même âges, suppression des régimes spéciaux.
Elections professionnelles à 1 seul tour. Les syndicats n’ont pas à verrouiller la représentation du personnel.
Créer une taxe de relocalisation, calculée en sus de la TVA dont le produit serait reversé aux entreprise du même secteur d’activité en fonction de leur chiffre d’affaires.
Supprimer la durée légale du travail, laisser les entreprises choisir. Ne définir que le seuil déclenchant les heures supplémentaires (au delà de 39h par semaine), et un seul taux majoré sur les heures supplémentaires.
Tolérer de supprimer les RTT avec en contre partie une revalorisation de salaire. Les responsables de service passe aujourd’hui trop de temps à gérer les absences et les remplacements.
SMIC à 8,50€/h comme en Allemagne. On est pas plus riches… Plus d’indexation automatique sur l’inflation ou les indices de salaire.
Paiement des jours de carence en cas de maladie devrait être interdit dans la fonction publique pour lutter contre l’absentéisme.
Les retraités devraient pouvoir travailler jusqu’à 20h/semaine sans être pénalisés sur leur pension.
Etc…
Ouf ! Ca m’a défoulé !

Eric79

Je diminuerais les charges sociales

Je diminuerais les charges sociales de manière très significative (40 % au moins) et j’augmenterai tous les salaires de 10 %

Soit augmentation de pouvoir d’achat pour les salariés et ballon d’oxygène pour la trésorerie des sociétés

J’assouplirais les contrats de travail en facilitant l’embauche et le licenciement. Un entrepreneur crée une société pour qu’elle marche et donc qu’elle embauche pas pour licencier. Quand il y a un licenciement, c’est qu’il y a une réalité économique qui le nécessite.

Je prendrais des décisions qui valorisent le travail et pénalisent l’assistanat, travailler est une CHANCE !!!

entrepreneur positif

donner envie au gens de

donner envie au gens de travailler , arrêtons de rêver, les employés veulent vivre et non survives, le salaire doit permettre de vivre convenablement, afin de diminuer l’assistanat dont souffre notre pays. Remettons des primes aux salariés méritant .
Contrôler nos chômeurs et intérimaire(ou inter mi-temps du travail) , contrôler les fin de mission auprès des employeurs, le motifs, trop intérim arrête après avoir ré-ouvert leur droit au indemnités journalière.
Formons les gens en fonction des postes a pourvoir.
accompagnons les entreprises dans la formation du personnel.

fano82

Tout les postes de travail

Tout les postes de travail pourraient être occupé par deux personnes , avec parité , mixité d’âge , senior/ junior , modulation horaire , départ en retraite ,maintien en activité adaptée et soutenue des seniors++ , mise en place du revenu minimum de libre choix , rémunération supplémentaire articulée autour du bénéfice réel de l’activité , fin du salariat actuel, fin des aides fiscales ou sociales aux activitées d’usure et de rente. Impôt sur revenu généralisés à tous ,suppression des taxes ,CSG CRDS , Impôt confiscations sur l’ingénierie de fraude fiscale et détournement des fonds sociaux.

ATLAS

Je plafonnerais le prix

Je plafonnerais le prix des pas de porte des locaux commerciaux, pour ne pas que le commerce reste l’apanage de la seule classe aisée. Il en va de même pour les cas très courant où une cession de pas de porte est déguisée en vente d’un fonds de commerce, ce qui fait que si vous reprenez le local d’un cordonnier qui part à la retraite pour en faire un restaurant, vous êtes obligé de lui acheter son « fonds de commerce »(son matériel, sa clientèle, sa réputation ) alors que vous êtes obligé de tout créer de zéro comme si vous achetiez un local brut. Aunsi il y aurait plus de gens qui oseraient lancer une activité en tant qu’indépendant . Lactivité commerciale comporte en soi un risque. Nul besoin d’y rajouter d’emblée une grosse dette pour l’achat d’un fonds fictif.
Parallèlement je limiterais la commission des agents immobiliers pour ces transactions à 500€ , dans le but de fluidifier le commerce. Après tout, le travail que nécessite la vente d’un local est le même quelque soit son prix. Rien ne justifie la commission calculée au proportionnelle.

PetitCommerçant

Je chercherais l’argent dans les

Je chercherais l’argent dans les paradis fiscaux afin de résorber notre dette, et par conséquence, je baisserais les charges salariales des PME-PMI de 25%. direct un coût de boost sur la consommation… il y aurait des créations d’emploi et augmentation des salaires. Facile à faire, faut juste de la volonté et ne pas élire un président banquier…

Brez

Bonjour,Mon propos sera plus général

Bonjour,
Mon propos sera plus général que de réfléchir a l;emploi en tant que tel mais d’interroger les plitiques sur un phénomène très basique et très concret.
Je m’étonne d’ailleurs que le sujet ne soit pas évoqué au grand jour afin de poser la vraie question qui fâche….
Pourtant il me semble que la base des bases commenc par cette question simple :

EST CE QU’IL Y A VRAIMENT SUFFSEMENT DE TRAVAIL EN FRANCE POUR TOUT LE MONDE ?

Si l’on veut bien considérer les éléments suivants :

– La démographie Augmente (et oui!), on vit plus vieux, on nait plus aussi donc plus de bouches a nourrir
– L’automatisation de la production, la robotique qui arrive a très grande vitesse, l’informatisation des systèmes ( administration, banque, etc…) supprime de plus en plus de postes « Humains » au profit des machines.

Ces 2 faits sont pour moi le signe évident que plus ca ira, moins l’homme interviendra dans la production des richesses.

Alors simplement en guise de conclusion, peut on poser cette question aux politiques et entendre leur réponses…. de la naîtra peut etre la prise de conscience.

Pierre

Pete The Clown

Le projet IRIS. Impôts revalorisées

Le projet IRIS. Impôts revalorisées d’intérêt social.

Rene Clouteau.

Remettre l’humain au centre Valoriser

Remettre l’humain au centre
Valoriser les initiatives
Respecter chaque personnalité encourager et récompenser

L’humain au centre de TOUT
La gratification et la RECONNAISSANCE

L’aide renforcée à la création d’entreprises et un encadrement pour le statut d’indépendant

Renforcement de la formation de l’acquisition de savoirs de compétences et de savoir faire

La relance de l’artisanat local
Le développement du service local

Rendre aux villages et aux communes une vie autour de services multiples du petit commerce relancée au côté d’enseignes franchisées et de l’artisanat local l pour dynamiser le tout
Les grandes surfaces doivent être que des points de ravitaillement pour les centres villes

Live

Reprendre :- le sourire- confiance

Reprendre :
– le sourire
– confiance en soit, en l’autre, en son pays et en nos valeurs, SE DE-COM-PLE-XER !!!!
– lever le pied sur le e.commerce et ces magnifiques « réseaux soit disant sociaux » où plus personne ne se parle en direct, ne se voit, ne se touche, et revenir au contact « de vive voix », aux vraies relations, basées sur la confiance, le partage, l’enthousiasme et la PROXIMITE !
– remettre en avant des vertus comme le courage, le travail, la loyauté, l’empathie, l’entraide, l’altruisme, la simplicité et surtout l’humilité !
Avec tout çà, l’optimisme reviendra, la consommation avec, et forcément l’EMPLOI !

bill0101

moi je déclarerai la guerre

moi je déclarerai la guerre a la plus grosse maladie qu a la France le travail dissimulé le travail dissimulé
j ai 30 ans de boulangerie je vous dit pas les morts les blesses et les rescapé du travail dissimulé autant employeur que salarié
je ferais voter une loi condamnant le travail dissimulé de facon radicale avec des amendes a faire peur au plus endurcit
Mitterand a complement detruit la confiance dans le travail et a rendu possible une infraction tres lourde de consequence en fait courrant de la vie au point que ceux qui veulent s y soustraire sont bannis de la profession
combien de collegues en ont payer les consequences 3000 euros de salaire de boulanger 1000 euros declaré tes malade et bien tu touchera que 50 % de 1000 euros et non pas 50 % de 300 euros pour la retraite aussi 50 % de ce qu on a declaré je vous site un exemple que j aime citer pour le travail dissimulé pascal donne moi du travail car a la retraite je touche que 900 euros et mon gars toute ta vie t as accepter qu une grosse partie de ton salaire soit payes en liquide et aujourd hui tu touche une misere a la retraite 8 jours plus tard pascal je suis desoler je peux pas faire mon boulot je tiens pas le coup je suis trop vieux et voila comme beaucoup de salaries qui ne vient que leur bout de nez en payent les consequences quand tout va mal
je dedicace cet histoire a Mitchou un brave boulanger qui est mort dans le fournil alors qu il avait 69 ans ils le tenaient par les c..les vu sa faible retraite mourir dans un fournil
mas ce probleme touche toutes les branches
la faute a qui a Mitterand qui a desarmes l inspection du travail et la medecine du travail dernier recours des salaries en cas de gros pepins
et c est pareil dans toutes les professions
le travail dissimules est benfique pour qui l employé a res court terme et en aucun vas positif pour l employeur si nous devions faire des rappels de declarations pour tout les travail dissimules en France depus MITTERAND Mazcron aurait 200 millards d euros frais dans ses caisses vous dites que le monde du travail va mal detruisez le travail dissimules en France car si nous voulons conserver le modele sociale francais il faut de l argent et cet argent est la sous notre nez et vous le voyez pas
je suis pour un durcissement sans preccedent sur la repression contre le travail dissimules en France
sauvons la France et jouons tous le jeu des cotisations sociale sans elles pas question de continuer a travailler pourquoi faire penser a vivre aujourd hui sans penser a demain …..

pascaldenice

Moi je suis pour la

Moi je suis pour la disparition des contrat de travail salarié
je pense que tous les salaries sont des mini entreprise
d un cotes nous avons la force de travail
mais nous avons aussi des obligations de vie
ce qui amène le citoyen a devenir travailleur et en même temps patron de sa petite vie il doit al gérer comme une vrai entreprise
le contrat de travail que l on connait aujourd’hui s est alter par toutes les modifications que les autorités ont fait pour sauver les intérêts de chacun il n a plus aucun sens
je pense que tous les contrats de travail doivent être remplacés par un contrat commerciale envers l entreprise qui a besoin du salarie
pourquoi
tout est prévue par le contrat le salaire le nombre d heure ses obligations et ses droits

mais dans la vie de tout les jours combien d employés sont devenus des fonctionnaire et combien de patrons ne peuvent plus assumer la rentabilité de leur entreprise car le salarié ne respecte pas correctement son contrat Prenez en exemple le vie de tous les jours la SNCF plus aucun train en retard plus de gréve plus de tire au flan tous le monde se bat pour son client pareil pour la poste une lettre qui se perd des colis voles et hop les conséquences pour les auteurs des méfaits devienne très prohibitifs
et il y a aussi beaucoup d employeurs qui utilisent la crise pour faire n importe quoi même au point que cela relève du banditisme
alors la solution
convertir tous les contrat de travail en contrat commerciale
pourquoi
chaque employé est une entreprise donc si il ne respecte pas le contrat qu il a signé avec son client ce n est plus les prud hommes qu il faut saisir mais plutôt le tribunal de commerce et là excusez moi du peu beaucoup d employeurs obtiendront des dommages et intérêts conséquents donc le salarié va faire son travail a fond va être rentable et il pourra discuter de sa rémunération par contre cotes employeurs les conséquences du passage du contrat de travail salarié au contrat commerciale va le pousser a respecter scrupuleusement les termes du contrat de travail et ceci sous la menace de conséquences financières qui peuvent réduire son entreprise a la faillite
tout le monde sera comptant plus de disputes plus de conflit j ai signé un contrat commercial respectez le dans les deux sens

pascaldenice

Une vrai formation et surtout

Une vrai formation et surtout la possibilité de pouvoir changer de voie avec une vraie logistique formation et accompagnement

Maghrebnor

Baisse de 50% des URSSAF

Baisse de 50% des URSSAF sur l’ensemble de l’activité des entreprises et mise en place de 1 seul statut pour tout le monde

Micha

Dans une famille si un

Dans une famille si un des parents est indicapé ou l’un des enfants est reconnu indicapé, la priorité de logement lui sera attribué même s’il ne travaille pas mais qui touche Rsa ou Aah, et après une recherche active d’emploi lui sera mis en place chose qui est impossible surtout à paris, et sera interdit de transférer les des personnes handicapées à d’autres fin
Cordialement,

Pierre

Combattre le travail au noir.

Combattre le travail au noir. Être inscrit au chômage et avoir un revenu au noir.
Diminuer le compensation pour inciter les gens a rechercher des emploies plus rapidement.
Augmenter les contrôles a la fraude tant côté emploie que prestation sociale.
Inviter les société étrangère a s installé avec une compesation annuel de fin de période si la société et rester une année pleine et a embauché des cdi .

GDS

Rétablir une équité parfaite entre

Rétablir une équité parfaite entre le public et le privé (cotisations,chômage, congés, durée du travail…etc) et avec l’argent ainsi récolté baisser les charges patronales des entreprises de – de 100 salariés en échange d’embauche en CDI, et de manière conséquente ! !gain de productivité et gain face à la concurrence. ..

Xxxjp54xxx

Baisser les chargesStopper l’immigration Libérer

Baisser les charges
Stopper l’immigration
Libérer l’emploi
Dans l’objectif de redonner de la compétitivité à toutes les parties prenantes

Nat

Le formidable booster de l’emploi

Le formidable booster de l’emploi n’est pas de trouver l’emploi idéal pour tous ceux qui se présente sur le marché de l’emploi il est déjà de cibler le potentiel de chacun trouvé leurs atouts et les motivés peut être à l’emploi qu’ils n’auraient pas l’idée de se présenter de trouver leurs motivations et ensuite une meilleure revalorisation de de leurs tâches effectués un vrai challenge d’évolution personnel dans leur futur professionnel ….

Domangelo

Une grande réforme fiscale,

Une grande réforme fiscale, où CHAQUE article du C.G.I est passé au crible et où tous ceux qui ont un effet de bord négatif pour l’emploi (et il va y en avoir beaucoup !) est immédiatement supprimé.
Et une augmentation équivalente de la TVA pour ne pas augmenter le déficit !

Rainbow

premièrement annulerais la fonction de

premièrement annulerais la fonction de pole emploie comme prescripteur de formation de pole emploie.
De l’aide pour les adulte qui veulent ce reconvertir dans le milieu artisanal comme boulanger une prime pour les patron qui puisse embaucher des adulte en reconversion.
Pour l’emploie. Je Créais aussi des centre de formation avec employeur à l’intérieur un peux comme l’adapei ancien esat mais pour personne en difficulté de insertion pour tout le monde.

lorenzo256

Il faut revoir la notion

Il faut revoir la notion aliénante d’emploi, privilégier une multitude d’activités, garantir un revenu universel afin que chacun ait la possibilité de se former ou développer ses propres projets.
Revoir les fondements de notre société.
Remettre l’humain et la nature au centre de l’économie.
La notion actuelle d’emploi n’est plus pertinente, car ce qui crée de la richesse est trop souvent déconnecté de la réalité.
Se réapproprier les outils d’information et d’échange tels que la monnaie.
Et surtout se réapproprier ce qui a de la valeur et produit de la richesse.
Il nous appartient de créer une économie de la reconnaissance et d’abondance à la place de l’économie de la rareté que nous subissons.
Ce n’est qu’une histoire de constructions mentales communes, de croyances partagées.
Allez, soyons fous et allons un peu plus loin dans la réflexion que l’emploi. Les outils sont faits pour être employés, nous valons mieux que ça.

Nicolas

Baisser les allocations chômage pour

Baisser les allocations chômage pour que les personnes cherchent du travail.

Katy157

Je créerai des contrat spécifique

Je créerai des contrat spécifique pour les enfants de parents handicapés qui sont nombreux au chômage en catégorie particulière ne pourront pas travailler ce qui permettrait qu’ils et un emploi et pour les travailleurs handicapés un contrat particulier adapté à l’heure soins serai aussi envisager !!

Vérone 271175

Pour l’interdiction des licenciements avec

Pour l’interdiction des licenciements avec les comptes des entreprises.
Pour l’apprentissages dés 14 ans et aussi le droite de vote des 14 ans.
Pour une journée citoyenne à la place de la journée à l’appelle de l’armée.
Pour que les salariés contrôle leurs entreprises.
Pour que tout le monde est le droit de gréves et de se syndicalisé.

jet

1 :baisse charges patronales et

1 :baisse charges patronales et salariales .
2 : evolutions et souplesse des contrats de travail .
3: plus de rigueurs et fermeté pole emploi. Diminition rapide des indemnités chomages poir invité les demandeurs de revenir plus vite sur le marché de l emploi.
4: souplesse fiscale et prevention plutot que controle et taxation ..

Yac

*Salon inversé de l’emploi Ce

*Salon inversé de l’emploi
Ce sont les candidats qui s’exposent enfin et les recruteurs qui viennent faire leur marché.
*Offrir un pack emploi personnalisé à chaque candidat qui s’inscrit chez Pôle emploi… Dans ce pack il y aurait 2 jours de relooking cv, lettre de motivation et 1 journée image personnelle et coaching entretien d’embauche

Sylvie du 56

Agriculture: toutes les nouvelles installations

Agriculture: toutes les nouvelles installations en agriculture biologique, conversion progressive des autres tout cela soutenu par le Revenu de Base pour assurer un niveau de vie décent pour eux le temps que ça fonctionne, et incitation fiscale positive. Pour les salariés: Passage aux 32h avec salaire en baisse (au niveau de l’employeur) mais compensé par le R.U. (donc pas de perte de pouvoir d’achat) ce qui devrait améliorer la productivité si chère aux esclavagistes! CQFD

mayol

Je me permets de soumettre

Je me permets de soumettre à votre équipe et vous-même la modification d’une règle de droit qui à mon sens permettra de libérer de nombreuses forces entrepreneuriales dans notre pays.

Je suis entrepreneur, j’ai 46 ans, j’ai créé 3 entreprises qui ont toutes bien fonctionné mais dans lesquelles j’ai dû investir beaucoup de ma personne et prendre un important risque financier. Au moment de la création de chacune d’elles, l’élan qui me donnait envie de prendre des risques pour lancer ma propre structure a été confronté à un frein puissant. Ce frein, c’était le bail 3/6/9.

Ce bail est d’un autre âge. Je pense qu’il correspondait bien au monde de l’après-guerre mais qu’il est totalement inadapté à la situation actuelle en ce qu’il met une épée de Damoclès sur la tête de tous ceux qui déjà prennent le risque de mettre tout ce qu’ils ont dans un projet d’entreprise.

Ma proposition est simple : amendons la réglementation sur les baux 3/6/9 en donnant la possibilité au preneur de résilier son bail à tout moment avec trois mois de préavis.

N’obligeons plus les jeunes entrepreneurs à se retrouver engagés à payer 3 ans de loyer si leur entreprise ne réussit pas son pari d’être viable. Donnons la possibilité à ceux qui connaissent un succès plus rapide que prévu de bouger dans des locaux adaptés à leur croissance. Favorisons la dynamique entrepreneuriale avant de favoriser la rente immobilière.

Cette nouvelle réglementation pourrait facilement s’appliquer à tous les nouveaux baux commerciaux et également s’appliquer à tous les baux 3/6/9 existants avec un courrier recommandé du preneur au terme d’une des échéances, courrier recommandé qui stipulerait qu’il met un terme au bail et qu’il le reprend aux même conditions sous la forme des nouveaux baux commerciaux.

Quant aux autres principes et obligations du bail 3/6/9, à mon sens ils devraient pour l’essentiel être conservés en ce qui concerne le loueur.

Je vous remercie pour votre attention et pour la prise en considération de cette proposition.

Raphaël Confino

Il faut que l’entreprise et

Il faut que l’entreprise et la formation supérieure (voire le cycle terminal du lycée) travaillent de concert. Qu’ensemble nous prenions le temps d’étudier, d’analyser et de comprendre :
– les acquis de nos étudiants/élèves: leurs points forts, leurs points faibles, les compétences attendues
– les attentes de l’entreprise dans les compétences sur lesquelles elle doit s’appuyer pour se développer et rester concurrentielle, innovante dans son secteur ‘dactivité
– mieux comprendre la culture et l’état d’esprit des Jeunes pour que l’entreprise soit source d’épanouissement en s’adaptant à cette génération
– mieux comprendre les enjeux du numérique qui bouleverse tout le rapport au temps, à la réactivité, aux savoirs et à l’effort…

Je souhiaterais vivement travailler dans une équipe de réflexion inter-disciplinaire (monde de l’entreprise-monde de la formation) sur ces thématiques afin de :
– changer la posture des formateurs et des enseignants
– faire bouger les lignes du monde entrepreneurial qui peut être désemparé face aux nouvelles générations…
– faire preuve d’audace et d’innovations avant tout !

JF V.

jef35

Développer l’emploi formation et l’apprentissage

Développer l’emploi formation et l’apprentissage

JeanR

Ré-orienter les fonds des contrats

Ré-orienter les fonds des contrats de professionnalisation vers les besoins d’emplois des territoires (formation à la prise de poste) à toutes les personnes en recherche d’emploi quelque soit l’âge.

Padraig

2 idées (parmi d’autres…)

2 idées (parmi d’autres….)
Ouvrir et élargir l’apprentissage : permettre à toutes personnes d’accéder à l’apprentissage sans conditions d’âge ou de diplôme.
Assouplir le contrat de travail « apprentissage » afin de permettre des ruptures plus « simples »

Etienne

Embaucher les seniors (+50ans)

Embaucher les seniors (+50ans) par contrat d’état pour devenir « tuteurs » des jeunes et leur transmettre leur savoir-faire. Les contrats seraient pris en charge par l’état, les entreprises qui embaucheraient ces jeunes en « tutorat » et les séniors seraient exonérés de charges pendant un an, le temps du contrat d’apprentissage de compétences.

THIEVAL

Une source d’épanouissement

Je ferai du travail, une source d’épanouissement et non de contrainte.

Manu

La formation

– La formation, en anticipant et pas seulement au moment où il y a un sinistre (chômage)
– Valoriser l’apprentissage
– Encourager, favoriser fiscalement la prise de risque dans la création d’entreprise, l’investissement dans les entreprises

ACERAL

Revoir l’attribution des allocations chômage

Revoir l’attribution des allocations chômage, promouvoir l’acquisition de compétences par la formation professionnelle.

SophieG

Trois mesures

Il y a beaucoup de chose à faire en ce qui concerne l’emploi :

– Valorisation du savoir des seniors avec la possibilité d’embaucher un senior sur la totalité d’un apprentissage d’un jeune sans charge pour les deux salariés. Le senior apporte son savoir faire au jeune et l’apprenti apprend en alternance avec une personne d’expérience. Il s’agit pour moi d’une solution que ce soit pour le jeune ou les seniors.

– Mettre une condition d’octroi du RSA (travaux d’embellissement de la ville), cela permettrait que la population éloignée de l’emploi ai la valeur du RSA avec une obligation de minimum 20 heures par mois. Avec un création d’emploi pour que des personnes encadres ceux-ci. De plus cela confirmera une activité durant la période de recherche d’emploi.

– Que les entreprises (privé ou agencemploi) ai beaucoup plus de soutiens de la part des organismes de financement, des régions, des départements et de l’ état pour effectuer des formations afin de palier à certain manque de compétences des futures travailleurs ou les personnes déjà salariées.

ce sont trois mesures que j’aimerai en débat en France en ce qui concerne l’emploi.

Sylvain

les subventions

Moi je donnerais aux entrepreneurs une subvention s’ils embauchent en CDI quelqu’un et qu’ils le gardent plus de 2 ans.

JamesDean

la formation

Moi j’insisterais sur la formation ! car c’est la clé.

Manu44

Paroles d’expert


Découvrez le blog de Samuel Tual, fondateur du Groupe Actual et entrepreneur engagé.

Contactez-nous


OK Message envoyé !
Erreur ! Certains champs ne sont pas validés